Le jumeau numérique permet d’avoir une version digitale de son organisation. Mais est-ce suffisant ? Nous n’en sommes plus seulement à l’ère de l’industrie 4.0, nous sommes bien plus loin, le monde industriel évolue à vitesse exponentielle, chaque jour. Alors, vous aussi vous devez suivre ce rythme ; et pour cela, il est indispensable d’avoir des outils qui sont dynamiques et qui voient plus loin que demain.

Ce pourquoi nous qualifions la simulation de flux de « jumeau numérique X.O » ; car ce n’est pas seulement une copie digitale ou une maquette numérique. C’est bien plus que ça, avec la simulation dynamique des flux, rien n’est laissé au hasard.

Que vous soyez en phase amont ou en phase avale d’un projet de transformation industrielle, vous vous reconnaitrez au travers de ces exemples de cas concrets de nos clients.

 

 

Vos challenges en tant qu’industriel

Parmi les enjeux des industriels, aujourd’hui, beaucoup concernent leurs flux de production ; et peu importe l’organisation ou le type de challenge. Voici 4 exemples de situations différentes pour lesquelles la simulation de flux est pertinente :

 

1. Dans le cas où votre production actuelle est entièrement manuelle, il y a tout à faire, à prévoir pour transformer votre industrie.

Et comment faire les bons choix stratégiques, organisationnels, technologiques et opérationnels lorsqu’on part de zéro ? C’est là qu’intervient le jumeau numérique. En effet, vous avez besoin de :

  • Automatiser les postes de travail
  • Choisir les bonnes technologies tels que les cobots, les robots ou tout autre élément faisant appel à l’IoT
  • Définir et de valider les changements d’organisation
  • Automatiser et optimiser les flux de production
  • Communiquer et collaborer avec les équipes sur l’organisation cible

Par exemple, l’un de nos clients possédait une ligne de conditionnement manuel de stoppeurs de seringues. Sa question principale était :

« Comment la simulation de flux peut m’aider à valider l’optimisation de mes postes manuels ? »

La réponse est simple : Le passage de postes manuels à des postes automatisés est coûteux. Il est donc indispensable de sécuriser les investissements avant d’opter pour l’automatisation. Plusieurs problématiques viennent également s’ajouter :

  • Comment faciliter le travail des opérateurs ?
  • Dois-je développer la polyvalence de mes opérateurs ?
  • Combien de temps peut-on gagner avec une semi-automatisation ?
  • Quel serait le gain au niveau du process ?
  • Quel est le goulot d’étranglement ?

Autant de questions qui trouvent leurs réponses grâce à la simulation de flux. En effet, grâce à celle-ci, il est possible de lancer autant de scénarios que possibles afin de faire les meilleurs choix d’investissement.

 

 

2. Dans l’ère actuelle de l’industrie 4.0 (voire industrie X.0), l’automatisation et la gestion des flux de production est un sujet essentiel pour chaque organisation industrielle.

Que ce soient quelques lignes de production, chacun de vos ateliers ou même l’ensemble de votre supply chain, l’automatisation trouve sa place dans vos usines. Mais, pour chaque décision organisationnelle, il est important d’être sûr de vos choix avant de procéder au changement. Car oui, l’automatisation ça paraît idéal sur le papier, mais ce n’est pas un investissement à prendre à la légère. Il faut dans un premier temps :

  • Dimensionner la mise en œuvre d’AGV/AMR
  • Mesurer les impacts sur vos flux
  • Dimensionner les convoyeurs de transferts
  • Limiter les croisements entre le personnel et les AGV

Par exemple, l’un de nos clients fabricants de fenêtre en PVC souhaitait installer une ligne de production automatisée. Il se demandait :

« Comment faire les bons choix d’organisation dès la phase projet ?

Comment optimiser cette nouvelle ligne de production malgré la diversité des typologies de fenêtres à fabriquer ? »

En effet, notre client avait un atelier de production complexe et beaucoup de facteurs à prendre en compte avant d’investir. Il ne s’agissait pas seulement de comparer les fournisseurs de solutions d’automatisation. La simulation permet bien plus que ça puisqu’elle permet de modéliser le moindre détail de l’atelier de production et de tester un nombre infini de scénarios.

 

 

3. Une hausse de la demande du marché, le développement de nouveaux produits, une productivité qui a doublé… autant de raisons de programmer votre déménagement industriel.

Mais, nous parlions d’investissement ci-dessus, et ici il s’agit bien d’un investissement, et pas des moindres ! Les challenges sont multiples lorsque l’on veut déménager une usine :

  • Dimensionner les stocks et les encours
  • Définir l’implantation idéale en challengeant les flux
  • Minimiser autant que possible la surface au sol
  • Se projeter dans sa future organisation

L’un de nos clients avait pour projet de s’agrandir suite à une forte croissance de son activité. Sa problématique était large :

« Comment mettre notre déménagement industriel au service des bonnes pratiques industrielles ? » 

Le but était de :

  • Gagner en espace,
  • Travailler sur l’organisation de différents laboratoires
  • Automatiser la circulation des flux.

Le déménagement industriel permet de tirer des conclusions de vos précédentes installations afin d’éviter les erreurs commises et reproduire ce qui fonctionnait. Cependant, vous savez ce qui a fonctionné, ce qui n’a pas fonctionné mais comment savoir ce qui VA fonctionner sans pouvoir tester des hypothèses sur un jumeau numérique ?

 

 

4. De façon plus générale, la logistique est LE secteur pour lequel la simulation de flux de production est un véritable atout.  

En effet, elle permet de visualiser chacun des flux, même complexes, de façon claire et dézoomée. Grâce à elle, il est possible de :

  • Dimensionner les effectifs
  • Réorganiser les ateliers, lignes de production ou encore usines
  • Dimensionner les moyens de transports au juste nécessaire
  • Intégrer les échanges complexes
  • Dimensionner les surfaces de stockage

Plusieurs exemples se prêtent à des sujets logistiques ou supply chain. Prenons un exemple de problématique type :

« Comment choisir entre les différents concepts d’automatisation des flux ? ».

Les solutions sont multiples :

  • Utiliser des AGV pour les circuits logistiques entre ateliers
  • Sécuriser les livraisons « juste à temps » sur une ligne de montage
  • Gérer les boucles KANBAN
  • Opter pour une tournée de petits trains ou livraison de bord de lignes

La simulation de flux dans les cas logistiques apporte de vraies réponses chiffrées pour des questions portant sur des points très divers. Par l’étude des flux et les tests des hypothèses, les organisations évitent les erreurs dans les projets et peuvent anticiper les problèmes directs et indirects. Elle permet une meilleure gestion des flux de production.

 

 

Vos bénéfices grâce à la simulation de flux

Bien plus qu’un « simple » jumeau numérique, la simulation dynamique des flux a de nombreux avantages, notamment avec l’outil Arena de Rockwell Automation. Parmi ses nombreux bénéfices, elle vous permet de :

  • Valider le design des installations futures : que ce soient des machines, des lignes de fabrication, des ateliers, des usines…
  • Comparer et définir des organisations cibles
  • Jouer des scénarios en testant différentes hypothèses
  • Analyser les résultats et gérer vos projets en mode agile en fonction de ceux-ci
  • Collaborer dans la prise de décision stratégique

 

Parce que vos futures réalités ne correspondent pas toujours à ce que vous connaissez, le simple jumeau numérique vous enferme dans votre paradigme alors que la simulation dynamique des flux vous ouvre le champ des possibles ; par exemple :

  • Anticiper et sécuriser vos risques sur chaque projet
  • Se rapprocher de très près des conditions réelles de votre futur organisation en tenant compte des aléas
  • Faire varier rapidement les hypothèses de travail ​en travaillant par itération
  • Pouvoir réaliser une étude de sensibilité afin de connaitre les « plafonds de verre » de votre organisation
  • Étudier les phénomènes transitoires et pouvoir organiser une réponse adaptée
  • Tester des dizaines, des centaines, des milliers d’hypothèses sans risque d’erreur
  • Le modèle vous accompagne tout au long de votre projet : de l’APS à un outil décisionnel opérationnel
  • Partager les résultats et les animations associées avec vos collaborateurs afin de fédérer vos équipes
  • ​Optimiser votre gestion des flux de production

 

 

 

 

CONCLUSION

 

La simulation de flux vous donne l’opportunité de faire vos choix d’investissement en connaissance de cause. Grâce à ce jumeau numérique version X.O, vous n’avez plus besoin de parier sur telle ou telle solution ; désormais vous pariez sur LA BONNE solution.

Afin d’en apprendre davantage sur des cas d’utilisation concrets, visionnez le replay de notre webinaire où nos experts vous précisent les 4 cas que l’on a évoqué ci-dessus.

 

 

Et vous qu’attendez-vous pour créer le jumeau numérique et dynamique version X.O de votre organisation ? Parlez-en avec nos experts !

 

{{cta(‘cb200750-bf75-4f67-be9a-23cc6eb2afd0’)}}

Partagez cet article